Expression des listes

Adaptation, pragmatisme et proximité

Depuis le début du mandat, depuis 2 ans, les crises se succèdent et impactent au quotidien la vie de nos concitoyens, et cela de façon inédite : crise sanitaire liée au Covid, inflation et hausse des prix de l’énergie, réchauffement climatique et été caniculaire, avec des risques d’incendie aussi sur notre territoire qui imposent une vigilance de tous les instants… La vie municipale n’est pas un long fleuve tranquille et les élus en responsabilité s’adaptent en permanence pour relever des défis, avec pragmatisme et avec réalisme, sans dogmatisme.

Des signes positifs toutefois éclairent notre route. Cet automne, après les succès populaires des traditionnelles manifestations de la rentrée, courses hippiques et Petite Angevine, Journées du Patrimoine… il faut retenir l’inauguration de l’usine Lacroix Electronics, confortant l’attractivité économique de notre territoire, avec toutes les retombées positives et médiatiques qui vont avec, mettant en évidence des activités industrielles tournées vers l’innovation et l’évolution numérique de notre société.

Les premières réalisations du mandat voient également leur inauguration avec la liaison douce Beaupréau - La Chapelle-du-Genêt, 1er volet d’un plan vélo et de mobilités douces sur l’ensemble de nos communes déléguées. En début d’année 2023, nous irons à votre rencontre lors de réunions publiques pour dresser des premiers bilans et des perspectives pour la suite du mandat. « L’aller vers » guide la démarche pour encore plus de proximité et d’échanges avec les citoyens et les forces vives du territoire. De nombreux projets sont lancés et entrent dans leur phase de concrétisation. La liste est longue.

Face aux différents challenges que nous imposent l’actualité et les enjeux qui impactent le futur proche, l’heure ne peut être à la polémique stérile et vaine dans laquelle d’aucuns veulent parfois nous enfermer, en mettant en concurrence des secteurs d’actions municipales. Les choix budgétaires qui seront les nôtres permettront de pallier les difficultés, d’assurer un développement équitable, et d’envisager avec sérénité la poursuite d’une politique ambitieuse et consciente des réalités pour notre commune. L’intérêt général guide notre engagement à votre service.

Beaupréau-en-Mauges, Cap 2026
Ensemble partageons demain


Dans le dernier Mag, la majorité a réagi à notre intervention liminaire au sujet du vote sur le pôle culturel en juin dernier. Elle assure « promouvoir la culture dans notre commune » et se dit « consciente de son caractère pédagogique ». N’est-ce pas là qu’un discours, une communication politicienne ? Où sont les actes ? Quand on laisse se dégrader depuis des années le bâtiment de l’école de musique très vétuste qui réunit plus de 450 élèves ? Quand on laisse les enseignants chauffer les salles de cours avec leurs radiateurs personnels ? Quand on ne paye pas ses professeurs à la hauteur des heures qu’ils réalisent ? Son auditorium est dans un état de délabrement indigne des propos tenus en termes de « dynamisme, de renouvellement et d’ouverture dans notre commune nouvelle ». Quand on assume d’accorder une subvention de 650 000 euros pour Cinéville qui est un porteur de projet privé et qui va mettre à mal nos cinémas associatifs, soutient-on la culture locale ? Une diminution drastique du budget de la lecture publique a été votée et l’accès à la culture pour tous est vantée sur notre commune alors que les écoles perdent des heures de médiation culturelle. Paroles, paroles, paroles...

Claudie Léon, Christelle Annonier 
Didier Lecuyer, David Terrien,
"Beaupréau-en-Mauges en Transition
Écologique Sociale et Démocratique"
Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Imprimer